à propos du livre

dialogues avec l’ange

Un enseignement spirituel pour notre temps

Dialogues avec l’ange est la transcription d’un enseignement spirituel reçu pendant la deuxième guerre mondiale par quatre amis hongrois. Pendant dix sept mois, de juin 1943 à novembre 1944, alors que les nazis envahissent leur pays et déportent les juifs en masse à partir d’avril 1944, Hanna Dallos transmet au cours de 88 entretiens des paroles qu’elle dit ne pas émaner d’elle. Ces paroles sont retranscrites mot pour mot par Gitta Mallasz et Lili Strausz. Trois d’entre eux, juifs, périront en déportation. Seule survivante, Gitta Mallasz, réfugiée en France en 1960, s’attellera à la traduction en français de ces entretiens, dont une première édition sera publiée en 1976, suivie en 1990 d’une seconde édition, intégrale.

Certains sont saisis et entrent de plein pied dans les 387 pages de l’édition intégrale. D’autres ont besoin de s’acclimater. Ceux-là pourront commencer, comme Juliette Binoche, par le premier livre de commentaires de Gitta Mallasz, “Les dialogues tels que je les ai vécus” ou par “La source blanche” de Patrice Van Eersel, qui relate l’histoire des Dialogues.

Le contenu de cet enseignement spirituel est rigoureusement délimité par les ouvrages suivants :

le livre « Dialogues avec l’Ange », un document recueilli par Gitta MALLASZ, publié en français à Paris par les éditions Aubier (1ère édition en 1976 ; 2ème édition dite « édition intégrale » en 1990),

ainsi que les quatre livres « explicatifs » dont Gitta Mallasz est l’auteur :

« Les Dialogues tels que je les ai vécus », Gitta MALLASZ, Paris, Aubier, 1984,

« Les Dialogues ou l’enfant né sans parents », Gitta MALLASZ, Paris, Aubier, 1986,

« Les Dialogues ou le saut dans l’inconnu », Gitta MALLASZ, Paris, Aubier, 1989,

« Petits Dialogues d’hier et d’aujourd’hui », Gitta MALLASZ, Paris, Aubier, 1991.

Gitta Mallasz et son héritage

Gitta Mallasz

Gitta Mallasz (épouse Walder) née le 21 juin 1907 à Ljubljana (Slovénie) et décédée le 25 mai 1992, à Tartaras dans la commune d’Ampuis (Rhône).

C’est à elle que l’Ange s’adresse en premier en ce 25 juin 1943. C’est le début de cet enseignement spirituel hors du commun qui durera chaque semaine pendant 18 mois. Seule rescapée de la guerre, c’est elle qui le fera connaître par la publication du livre Dialogues avec l’ange.

C’est en 1960 que Gitta quitte la Hongrie pour la France, avec dans une petite valise les 17 cahiers de notes contenant les 88 entretiens. Seule héritière de ces dialogues, elle s’attelle immédiatement à la tâche de les traduire en français, aidée d’amis. Car oui, elle le sait : « il s’agit d’un enseignement de notre temps, qui n’a pas été donné pour notre plaisir à nous quatre. » Sa tâche est de les faire connaître – « pas pour un petit « angélisme » avec des petites ailes, des petits putti dans les églises baroques, mais pour ça : Chacun de nous a la chance, s’il le veut bien, de rencontrer son pareil de lumière ici et maintenant. »

Si Gitta n’est pas l’auteur des Dialogues avec l’Ange, mais comme elle le répétait, « leur scribe », elle a écrit plusieurs années après leur parution, quatre livres témoignant de son expérience avec l’ange. Dans Petits Dialogues d’hier et d’aujourd’hui, elle nous livre ainsi son testament, pour que le message dont elle s’est fait le relais avec une très grande rigueur puisse garder son intégrité, ainsi que ses recommandations pour les groupes qui se réunissent autour des Dialogues.

Les 4 messagers

Les quatre Messagers qui ont recu cet enseignement, quatre amis en quête de sens face à cette guerre qui ravage l’Europe et au climat d’antisémitisme qui monte en Hongrie:

  • Hanna Dallos, la messagère, douée d’une intuition hors du commun, artiste et grande pédagogue
  • Lili Strausz qui  enseignait la relaxation
  • Joseph Kreutzer, le mari de Hanna, designer
  • Gitta Mallasz, qui s’était liée d’amitié avec Hanna à l’école des Arts décoratifs de Budapest et qui travaillait avec le couple dans le même atelier

L’expérience spirituelle de Dialogues avec l’Ange

Rencontre autour du livre « Dialogues avec l'Ange »

Cet enseignement s’adresse aux profondeurs de l’être et aux difficultés que nous traversons. Il donne des clés de transformation, de vie spirituelle et d’éveil.

Nous vivons dans une période de transition, décisive pour l’humanité.

« La vibration de la nouvelle création vibre déjà… »

Marguerite Kardos, présidente de ADDA, répond aux questions posées par le Forum 104 aux associations qui participent à ses programmes.

L’Ange inspire l’âme à accomplir sa mission

Qu’est-ce que l’ange, sinon le « tout possible » en nous ! L’ange est le plus haut niveau de soi, il est notre pôle de lumière. Il est notre « potentialité évolutive », le guide personnel dans l’invisible.

Il est la force ascendante qui nous tire vers le haut, qui nous relie à la lumière, qui nous permet de nous renouveler, de regarder par les yeux de l’Esprit, d’entendre l’imperceptible. L’ange sait que nous sommes en perpétuelle mutation et vise notre devenir, notre advenir, il nous inspire à transformer nos obstacles en lieux de force ascensionnelle. Il nous donne accès au « sans-accès ». Il nous pousse vers « l’ouvert », pour oser risquer la liberté et la confiance. L’ange accompagne et inspire l’âme à accomplir sa mission, de transformation en transformation, puis il la reconduit dans sa patrie céleste. L’ange est un éveilleur, un instructeur, un initiateur, un enseignant.

Dialogues avec l’ange et religions

Les Dialogues avec l’Ange se situent au-dessus de tout clivage religieux, au-delà de toutes les religions au sens institutionnel de ce terme.

Pont entre sciences et religions à la lumière des Dialogues avec l’ange

Comment pourrait-on reprendre, repenser et réconcilier un certain nombre de connaissances et d’expériences intérieures d’aujourd’hui, en montrant qu’elles ne sont pas incompatibles les unes avec les autres. Et que l’on peut effectivement vivre une expérience de l’ordre des Dialogues avec l’Ange, tout en reconnaissant la validité d’une approche rationnelle du monde.

Les Dialogues avec l’Ange dans le monde

Traductions des Dialogues avec l’Ange dans 21 langues

Depuis la première édition des Dialogues avec l’Ange en Français, parue en 1976 chez Aubier, jusqu’à la dernière traduction du livre en coréen en 2018, c’est plus d’une vingtaine de traductions disponibles à l’international.

Pour en savoir plus

Dialogues avec l’ange {documents}

Ce site se propose de présenter au public des documents inédits ou peu connus sur les Dialogues avec l’ange et d’éclairer son origine. Il rassemble par ailleurs des témoignages de ceux à qui il a été donné de recevoir cet enseignement ou de personnes qui les ont connus. Enfin, un chapitre dédié présente les références judéo-chrétiennes du livre, pour faciliter leur compréhension.

Wikipedia

Ces deux pages de wikipedia sont une mine d’information sur les éditions des Dialogues avec l’ange, sur les livres, films, pièces de théâtre relatifs aux Dialogues, ainsi que sur les émissions de radio ou de télévision dans lesquelles Gitta Mallasz a été invitée.