25 Nov 2015

Gitta Mallasz : Nous sommes des guerriers responsables d’un autre champ de bataille, invisible

Dans son tout dernier livre, Petits Dialogues d’hier et d’aujourd’hui (Aubier), écrit au moment de la première Guerre du Golfe (1990-1991), Gitta Mallasz consacre un chapitre à la guerre, toujours cruellement d’actualité 25 ans après.

J’écris ces lignes au moment de la guerre du Golfe, mais elles s’appliquent à toutes les guerres, et j’en ai vu quelques-unes au cours de mon existence…

Photo : Philippe Guy

Photo : Philippe Guy

Des lecteurs, malades d’impuissance, me demandent ce qu’ils peuvent faire. Alors je raconte à qui veut bien l’entendre ce conte chinois :
Un paysan laboure sa terre. Un lettré l’interroge :
« Que ferais-tu si c’était demain la fin du monde ? »
Et le paysan : « Je continuerais à labourer ma terre. »

Une voisine déprimée me dit :
« Aujourd’hui, la dépression est quasi générale. Et vous, les quatre amis, à Budapest, pendant la Seconde Guerre mondiale, vous qui étiez entourés de tant d’horreurs, avez-vous été déprimés ? » Lire la suite

Catégorie Gitta Mallasz | Commentaires fermés sur Gitta Mallasz : Nous sommes des guerriers responsables d’un autre champ de bataille, invisible
13 Nov 2015

Gitta Mallasz, Juste parmi les nations : documents et témoignages

L'ancien couvent Katalin, sur les hauteurs de Buda

L’ancien couvent Katalin, sur les hauteurs de Buda, transformé en «usine de guerre » en 1944 (Photo Panos Vyras)

Le site dialogues avec l’ange {documents} publie le récit des démarches qui ont permis à Gitta Mallasz d’être reconnue « Juste parmi les nations » pour son action comme « commandante » de l’usine de guerre de Katalin de juin à décembre 1944. Grâce à son courage et sa sagacité, la « scribe des anges » a ainsi pu sauver une centaine de femmes et d’enfants juifs. Lire la suite

Catégorie Gitta Mallasz, Témoignages | Commentaires fermés sur Gitta Mallasz, Juste parmi les nations : documents et témoignages
07 Nov 2015

Gitta Mallasz : « Je souffre avec la Terre »

Extrait de l’interview de Gitta Mallasz par Michel Cazenave dans son film Le Scribe des anges :

Michel Cazenave : On a l’impression que pour vous, la nature est presque un être vivant.

Gitta Mallasz : C’est moi-même, si je peux le dire, c’est moi-même. Je sens une relation beaucoup plus forte avec la nature qu’avec les hommes. (La nature), c’est comme mon corps.

M.C : On a l’impression que vous avez une sorte d’intimité là.

G.M : Oui, oui, oui, oui, oui, oui, oui. C’est très curieux…, c’est très curieux, mais je souffre avec la Terre. Ce n’est pas seulement un avantage, je souffre surtout maintenant, mon Dieu. Je souffre dans mon corps, instinctivement, ce n’est pas dans la tête.

M.C : Et vous sentez que l’homme a des devoirs vis à vis de cette Terre qui la porte ?

G.M : Oui, oh la la ! Oh la la ! Il est responsable ! Autrement, il va périr, s’il ne prend pas soin de la Terre, – c’est notre base. Lire la suite

Catégorie Gitta Mallasz, L'enseignement | Commentaires fermés sur Gitta Mallasz : « Je souffre avec la Terre »
24 Oct 2015

Veillée pour la Paix au Forum 104 le 9 novembre

Une veillée pour la paix avec des méditants de différentes traditions aura lieu le 9 novembre à 20h au forum 104, 104 rue de Vaugirard, Paris 6e.

Adda ouvrira la soirée de méditation avec une parole de l’Ange à Gitta :

« Il y a un miroir merveilleux en toi,
il révèle tout, il repose en toi
et c’est LUI qu’il reflète.
Mais seulement s’il y a Silence. »
(Dialogues avec l’ange, Entretien 17 G, p. 98)

Ensuite, au cours de la soirée, seront lus ces passages des Dialogues avec l’ange qui parlent de paix, de joie et de don. Lire la suite

Catégorie Evènements, L'enseignement | Commentaires fermés sur Veillée pour la Paix au Forum 104 le 9 novembre
29 Sep 2015

29 septembre 2015, Saint Michel : Adda a 10 ans

Adda, l’association pour la diffusion des Dialogues avec l’ange, est née le 29 septembre 2005 sous les auspices de l’Archange Michaël. Le 29 septembre est en effet le jour de la Saint Michel, très révéré en Hongrie.

Le 29 septembre 1944, c’est à une célébration toute particulière qu’invite le choeur des anges en s’adressant aux trois femmes réunies dans la cabane de Gitta, la commandante de Katalin. Joseph a été déporté et la menace se fait chaque jour plus pressante autour de la vraie fausse usine d’uniformes militaires montée pour sauver des femmes et des enfants juifs. L’enseignement du jour présente Michaël comme le chef des armées célestes, comme dans la tradition biblique, et indique comment il peut changer nos vies : Lire la suite

Catégorie Evènements, L'enseignement | Marqué avec | Commentaires fermés sur 29 septembre 2015, Saint Michel : Adda a 10 ans
08 Sep 2015

Publication d’un lexique des références judéo-chrétiennes des Dialogues avec l’ange

Si les images bibliques étaient familières à Hanna, Lili, Gitta et Joseph, elles ne le sont plus toujours à l’homme du XXIe siècle ! Ne pas les connaître ou ne pas savoir les reconnaître peut rendre certains passages des Dialogues avec l’ange difficiles à comprendre.
Partant de ce constat, les auteurs du lexique ont cherché à faciliter leur compréhension en les rapprochant de leurs sources bibliques, théologiques ou historiques.

Références judéo-chrétiennes des Dialogues avec l’ange

Source : Wikipedia

La création d’Adam de Michel-Ange (Source : wikipédia)

« Maintenant, le cercle se resserre,
d’en deçà et d’au-delà les deux mains s’approchent,
se touchent déjà, il n’y a plus d’espace entre elles.
Esprit et matière sont unis. »

Ce passage de l’entretien 63 fait référence à la célèbre fresque de Michel-Ange au plafond de la chapelle Sixtine à Rome : l’index de Dieu, rejoignant celui  d’Adam sans le toucher, donne vie à l’homme.

Catégorie L'enseignement | Commentaires fermés sur Publication d’un lexique des références judéo-chrétiennes des Dialogues avec l’ange
28 Août 2015

Lili Strausz repose à Augsbourg

Lili Strausz

Lili Strausz, l’une des destinataires des Dialogues avec l’ange, est morte en 1945 à Augsbourg dans un convoi de femmes.

Après avoir appris cet hiver que la ville de Bayreuth avait rendu hommage à Hanna et à quelques unes de ses compagnes, je me demandais si quelque chose avait été fait pour Lili à Augsbourg. C’est en effet dans cette ville de Bavière que son corps a été débarqué le 4 mars 1945 après qu’elle eut succombé au typhus dans un convoi de femmes en provenance de Ravensbrück. N’ayant rien trouvé sur Internet, je m’étais promis d’aller sur place.

L’occasion s’étant présentée en juillet 2015, je programme deux jours avec ma femme pour faire des recherches dans les cimetières d’Augsbourg : sept municipaux, un catholique, deux protestants et deux juifs. Arrivés sur place le soir du 15 juillet, nous nous préparons à une longue journée dans la chaleur de ce bel été. Mais grâce à un enchaînement de rencontres, nous allons aboutir beaucoup plus rapidement que nous ne le pensions. Lire la suite

Catégorie Evènements | Commentaires fermés sur Lili Strausz repose à Augsbourg
08 Août 2015

La tâche de l’homme : faire le lien entre la matière et la Lumière

Le 6 août, les églises orthodoxes et romaines fêtent depuis des siècles la Transfiguration du Christ. Les Évangiles relatent que, monté sur la montagne avec trois disciples, Jésus leur apparaît transfiguré, conversant avec Moïse et Élie, deux grands prophètes du judaïsme.

Icône de la Transfiguration (Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Source : Wikipédia)

Icône de la Transfiguration (Cliquer sur l’image pour l’agrandir. Source : Wikipédia)

« Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il monta sur la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage changea et son vêtement devint d’une blancheur éclatante. Et voici que deux hommes s’entretenaient avec lui; c’étaient Moïse et Élie ; apparaissant dans la gloire, ils parlaient de son prochain départ qui allait s’accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil mais, restés éveillés, ils virent la gloire de Jésus et les deux hommes qui étaient avec lui. Au moment où ces hommes se séparaient de Jésus, Pierre lui dit : « Maître, il est bon que nous soyons ici. Faisons trois tentes: une pour toi, une pour Moïse et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait. Comme il parlait ainsi, survint une nuée qui les recouvrait. La crainte les saisit au moment où ils y pénétraient. »             Luc 9. 28-34

L’entretien du 13 octobre 1944 des Dialogues avec l’ange évoque cet épisode et explique en quoi le disciple ne savait pas ce qu’il disait : Lire la suite

Catégorie L'enseignement | Commentaires fermés sur La tâche de l’homme : faire le lien entre la matière et la Lumière
05 Août 2015

La bombe atomique évoquée dans les Dialogues avec l’ange un an et demi avant Hiroshima

Le 11 février 1944, par la bouche de Hanna Dallos, « Celui qui rayonne » dit :

Explosion atomique! (*)
L’homme – enfant stupide –
qui met tout en pièces, sera déçu,
car LUI ne peut être divisé.
Ce qui est divisible,
c’est la force inerte et la matière forte.
(Dialogues avec l’ange, entretien 34 avec Gitta, p. 206)

En deux phrases, il annonce les bombes atomiques qui vont toucher le Japon à deux reprises en août 1945, tuant plus de 100 000 personnes et frappant de stupeur l’opinion mondiale qui ne soupçonnait pas l’existence d’une telle arme. Ainsi le journal Le Monde se demande-t-il dans un article de son édition du 8 août 1945 : Que peut être la bombe atomique ?

Hiroshima après l'explosion atomique du 6 août 1945 (Source : Wikipedia)

Hiroshima après l’explosion atomique du 6 août 1945 (Source : Wikipedia)

Si l’auteur de l’article avait eu connaissance de la parole de l’ange, il y aurait trouvé des indices pour répondre à la question. Lire la suite

Catégorie L'enseignement | Marqué avec | Commentaires fermés sur La bombe atomique évoquée dans les Dialogues avec l’ange un an et demi avant Hiroshima
13 Juil 2015

Léonide Pliouchtch : du Komsomol aux « Dialogues avec l’ange »

Léonide Pliouchtch est décédé à Bessèges (Gard) le 4 juin 2015 à l’âge de 76 ans.

Pour le grand public, il est surtout connu pour avoir été l’un des plus célèbres « refuznik » soviétiques pendant la glaciation brejnévienne des années soixante dix. Mais avec sa femme Tatiana, ils ont aussi été les traducteurs en russe et en ukrainien des Dialogues avec l’ange, qu’il considéraient comme « une nourriture vraie » et ont adhéré à Adda, l’association qui publie ce blog.

Léonide Pliouchtch et sa femme Tatiana chez eux à Bessèges en 2013

Léonide Pliouchtch et sa femme Tatiana chez eux à Bessèges en 2013

Né en 1939 dans une famille ukrainienne exilée au Kirghizistan, puis rapatriée en Ukraine après la seconde guerre mondiale, Léonide Pliouchtch fait des études brillantes en mathématiques dans les universités d’Odessa et de Kiev. Lire la suite

Catégorie Evènements, Traductions | Commentaires fermés sur Léonide Pliouchtch : du Komsomol aux « Dialogues avec l’ange »