Parution de Dialogues avec l’ange en Corée

빛의 메시지
(Message de lumière)

Il y a désormais une édition coréenne de Dialogues avec l’ange. Elle est sortie au mois de juin 2018 dans la collection ‘Bibliothèque de l’âme’ d’un grand éditeur coréen. C’est la 21e langue dans laquelle le livre est traduit depuis sa première parution en 1976, en français.

La traduction est l’œuvre de Bang Hai Ja, artiste peintre coréenne reconnue qui vit en France, et de son mari Alexandre Guillemoz. Ensemble, ils avaient déjà publié en 2014 une traduction coréenne de Morgen – Aube, messages de l’ange Morgen transmis par Hanna Dallos en allemand de décembre 1943 à février 1944.

Traduire Dialogues avec l’ange aura été une œuvre de longue haleine, qu’ils ont mis dix ans à concrétiser. Huit versions se sont succédées, entrecoupées de relectures par des amis vivant en Corée, car la langue coréenne a beaucoup évolué depuis qu’Hai Ja est arrivée en France en 1961.

Souffle de lumière
Bang Hai Ja (2002)

Cette traduction représentait un défi, car c’est la première sur le continent asiatique, dans une culture différente de la culture judéo-chrétienne d’où les Dialogues sont issus. Ils ont ainsi choisi de ne pas mettre le mot « ange » dans le titre, l’ange étant une figure étrangère à la culture coréenne et trop attachée au christianisme, dont les adeptes, environ 25 % de la population, ont une image controversée dans le pays. Avec l’éditeur, ils ont pensé que Message de lumière serait plus apte à rassembler, dans une société où la moitié des gens se situent en dehors de toute tradition religieuse. Ils ont toutefois gardé le mot « ange » quand ce sont les anges qui parlent, quand par exemple ils disent : « Nous sommes des Anges. Notre parole est vérité, puisque nous sommes par LUI. » Autrement, ils ont plutôt utilisé « maître » pour les désigner.

EL

Extrait de la préface

« Depuis la parution de ce livre en 1976 jusqu’à aujourd’hui, notre couple lit chaque jour ce message de lumière, c’est la racine de notre vie commune. Cet enseignement étonnant, merveilleux nous ouvre le cœur à la lumière et induit en nous un changement surprenant de conscience de vie spirituelle. Ce livre est comme un chant de l’aube vers un monde nouveau. Nous avons commencé en 2007 la traduction en langue coréenne afin de le partager avec ceux qui vivent comme nous dans ce monde d’obscurité et de souffrances. Après avoir corrigé les quatre cents pages de la traduction huit fois, nous avons terminé le manuscrit en juin 2016. Nous remercions du fond du cœur tous ceux qui nous ont aidés à améliorer la traduction et à éditer ce livre.

Cette époque du massacre des juifs de Hongrie fait penser non seulement à la tragédie de la mainmise longue et féroce de l’empire japonais sur la Corée, mais aussi au drame de la guerre fratricide appuyée par des forces étrangères qui partagèrent le pays en deux.

Nous souhaitons que ces messages ouvrent un nouveau monde de lumière.

La lumière est vie, la vie est amour, l’amour est paix. Cette lumière n’est-elle pas la lumière de l’amour qui commence, chaque matin à l’aube, à s’éveiller dans notre cœur ? »

빛의 메시지 (Message de lumière) – Début de l’entretien 20 avec Lili

빛의 메시지, Youlhwadang, P’aju, 2018

Ce contenu a été publié dans Traductions. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.