Gitta Mallasz, l’émerveillement ordinaire

Gitta Mallasz et Jeanne Gruson

Depuis que j’avais lu Dialogues avec l’Ange, Gitta Mallasz était pour moi une sorte de mythe. Quelqu’un à qui les Anges avaient parlé ne pouvait être qu’une sainte auréolée, impressionnante, sage et déjà surnaturelle. Zéro pour mon image romantique et préfabriquée. J’ai rencontré un petit bout de femme dynamite, pétillante d’humour, pratique, aimant la vie avec passion, et surtout si naturelle !

Lire l’interview de Gitta Mallasz par Jeanne Gruson (1989) dans la revue Clés.

Les commentaires sont fermés.